Faire une douche à l'italienne avec un receveur prêt à carreler

Sommaire

Très appréciable d'un point de vue esthétique mais aussi pour son confort, la douche à l'italienne trouve de plus en plus de succès dans les salles de bains.

Au lieu d’une pose maçonnée traditionnelle, simplifiez la réalisation de votre douche à l'italienne grâce à un receveur prêt à carreler. Ce procédé assure une bonne étanchéité de la douche.

Suivez ce pas à pas pour faire une douche à l’italienne avec un receveur prêt à carreler.

0. Zoom sur le receveur prêt à carreler

Les receveurs prêts à carreler facilitent la pose d’une douche à l'italienne.

  • La pente préformée du receveur assure l'évacuation de l'eau.
  • Le receveur, en matériau parfaitement étanche, fait office de cuvelage.

Bon à savoir : le cuvelage est un dispositif d’étanchéité indispensable avant de poser le carrelage car, si les carreaux sont toujours étanches, les joints vieillissent et deviennent perméables.

De plus, les receveurs s’adaptent aux différentes configurations possibles de la douche.

  • Le receveur est facilement recoupable pour être ajusté aux dimensions de la douche.
  • Selon l’esthétique choisie, 2 solutions d’évacuation sont possibles : avec une bonde centrale « classique », ou avec un caniveau sur un côté.

1. Aménagez l’espace

Faites les réservations au sol

Pour que la douche soit de plain-pied, il faut décaisser le sol pour pouvoir y encastrer le receveur et le système d’évacuation. La profondeur minimale du décaissement est d’environ 5 cm.

Bon à savoir : en rénovation, choisissez un modèle de receveur extra-plat pour limiter le décaissement au sol.

La tranchée pour placer la bonde et l’évacuation peut être réalisée de différentes façons :

  • elle est creusée :
  • si le décaissement est suffisamment profond, la tranchée peut être formée en faisant un coffrage puis en coulant du béton qui servira de support au receveur ;
  • ou plus simple, toujours avec un décaissement suffisant, un support de compensation est placé sous le receveur. Posez le support dans la réservation pour repérer l'emplacement de la tranchée, découpez-la avec une scie égoïne, puis fixez le support au sol avec du mortier-colle.

Protégez les murs

  • Traitez les murs sur toute leur hauteur pour les rendre étanches : appliquez un primaire d’accrochage, puis une peinture d’étanchéité.
  • Laissez sécher, en suivant les consignes du fabricant.
  • Collez une bande résiliente d’étanchéité en mousse sur le tout le pourtour de la réservation.

2. Installez la bonde d'évacuation

  • Positionnez le système de vidage au sol, dans la réservation prévue à cet effet.
  • Mesurez la longueur du tuyau d’évacuation entre le conduit au sol et le système de vidage. Découpez le tuyau à la bonne longueur.

Bon à savoir : le diamètre du tuyau d’évacuation est d'au moins 50 mm.

  • Assurez-vous que le tuyau d’évacuation suit une pente de 1 %.
  • Encollez les éléments avec de la colle PVC et raccordez-les ensemble.
  • Laissez sécher.

Bon à savoir : lorsque la colle a séché, pour tester votre évacuation, versez de l’eau dans le système de vidage tant qu'il est encore à découvert.

3. Installez le receveur

Une fois le système de vidage positionné, installez le receveur prêt à carreler avec sa pente d’évacuation préformée.

  • Coupez le receveur aux dimensions de la douche si besoin.
  • Vissez le joint à lèvres sous le receveur prêt à carreler avec un tournevis.

Bon à savoir : dans le cas d’un écoulement latéral, le joint d’étanchéité et le support sont encastrés directement sur le siphon.

  • Encollez le dos du receveur avec une colle à carrelage, à l’aide d’une taloche crantée, sur toute sa surface. Veillez à conserver une épaisseur de colle homogène pour effectuer une pose plane.

Bon à savoir : avec un support de compensation, faites un double encollage (sur le support et sous le receveur).

  • Posez le receveur dans sa réservation, en veillant à bien connecter les deux parties du système de vidage.
  • Appuyez fortement sur le receveur pour assurer un bon contact au sol sur toute sa surface.
  • Vérifiez la planéité avec un niveau à bulle. Le receveur doit être au niveau du sol.

Bon à savoir : lorsque vous appuyez sur le receveur pour le coller au sol, calez bien le siphon afin qu'il ne bouge pas.

4. Réglez la hauteur du support de grille

Si vous avez un siphon central, réglez la hauteur du support de grille avant de positionner tous les éléments du siphon.

  • Insérez le support de grille dans le siphon, au niveau du receveur.
  • Placez un carreau de carrelage contre le support de grille. Relevez la hauteur du carrelage et ajoutez 3 mm pour la couche de colle.
  • Sciez le support à la hauteur repérée, et poncez légèrement la coupe.
  • Placez le joint d’étanchéité sur le support.
  • Puis mettez en place les éléments du siphon et le support de grille.

5. Assurez l'étanchéité

L'étanchéité est le point crucial dans la réalisation de votre douche à l'italienne, soyez particulièrement soigneux lors de cette étape.

  • Découpez des bandes d’étanchéité au cutter pour couvrir le pourtour du receveur.

Conseil : pour une bonne étanchéité, découpez des bandes correspondant à la longueur des côtés du receveur, de manière à les poser ensuite en une seule fois, en un seul morceau.

  • Préparez la colle à carrelage dans une auge, selon les indications du fabricant.
  • Encollez le pourtour du receveur : recouvrez de colle tous les bords du receveur et le sol ou les murs jouxtant.
  • Posez les bandes d'étanchéité sur la colle à carrelage, à cheval sur les bords du receveur et les murs ou le sol.

Bon à savoir : il existe également des bandes d'étanchéité adhésives. Privilégiez toutefois la bande à coller.

6. Carrelez le receveur

  • Encollez au mortier-colle tout le receveur.
  • Posez le carrelage souhaité en effectuant les découpes nécessaires à l'aide d'une carrelette.
  • Laissez sécher au moins 24 heures.
  • Effectuez les joints du carrelage.
  • Jointoyez avec du silicone sanitaire tout le tour du receveur en contact avec le revêtement de sol de la salle de bains, à l'aide d'un pistolet.
  • Lissez le ruban de silicone avec un doigt.

Bon à savoir : pour éviter que le silicone colle au doigt, lissez avec du produit vaisselle sur votre doigt.

Ces pros peuvent vous aider